.

Écho d'un journal de bord
.
Pauvre Apollon.
Pauvre Apollon


Bones plonge l'hypo dans le bas du dos de Montgomery Scott. « Tu dois arrêter de ramper autour des tubes de Jefferies, Scotty », grogne le médecin. « Ou au moins faire les étirements que je t'ai dit de faire. »
Scotty sourit d'un air penaud. « J'oublie toujours de les faire, Docteur. Je ferais bien faire aux enseignes le gros du travail, mais si le navire est sur le point d'exploser, je préfère le réparer moi-même. »
Bones hausse les épaules. « C'est juste. Tu peux y aller. Oh, au fait », ajoute-t-il, « comment ça s'est passé avec le lieutenant Palamas ? »
Scotty secoue la tête. « Elle est partie la semaine dernière. Elle a accepté un poste dans une université sur Terre. Elle veut écrire un livre sur Apollo. » Il soupire. « Je me suis senti si mal pour ce qu'il lui a fait. Une femme ne devrait pas être traitée de cette façon ! »
Le docteur pose une main sur l'épaule de Scotty. « Je suis d'accord avec toi. Il est probablement bon pour nous que tous les dieux soient partis. »
« Au moins, c'est bon pour elle ! » Scotty lève et part. « Tu sais, je pense que l'indépendance était ce qu'elle voulait depuis le début. Je suis un peu triste, mais je suis sûr qu'elle fera de grandes choses. »
« C'est sûr que tu as raison. »

F I N

Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité